Recherche personnalisée
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Chelsea : José Mourinho se livre à de nouvelles déclarations fracassantes !

Son dernier passage sur les antennes de Canal + l’a prouvé, il se passe toujours quelque chose lorsque José Mourinho est en interview. Sa dernière en date, accordée au magazine anglais Esquire, est encore là pour le prouver. Après avoir attaqué Arsène Wenger, Manuel Pellegrini, l’AS Monaco et le Barça ces dernières semaines, le manager de Chelsea s’est livré à une analyse du football actuel dans laquelle il n’épargne pas les jeunes joueurs. « Je suis manager depuis 2000, alors je côtoie ma deuxième génération de joueurs. Avant, les joueurs pensaient à gagner de l’argent et à devenir riches une fois leur carrière terminée. Aujourd’hui, c’est différent. Ils ne pensent qu’à signer des contrats millionnaires alors qu’ils n’ont encore rien fait, qu’ils n’ont jamais joué un match en Premier League ou en Ligue des Champions. C’est à cause du contexte dans lequel nous vivons », a-t-il affirmé, racontant ensuite une anecdote pour appuyer ses dires.

« Quelques fois, au Real Madrid, j’ai vu des joueurs qui, avant d’entrer sur le terrain, pendant que l’arbitre les attendait dans le tunnel sortant des vestiaires, faisaient la queue pour se regarder dans le miroir », a-t-il expliqué. Pour autant, le Lusitanien considère qu’il doit lui aussi s’adapter à cette évolution et dénicher les bons jeunes. « C’est difficile pour moi de dire à mes joueurs de ne pas tweeter dans le car en direction du stade, alors que je vois mes enfants le faire. Quand je travaille avec des jeunes, je dois aussi chercher à comprendre leur monde... (...) Tu dois trouver le bon jeune : celui qui veut réussir, qui est fier et est passionné par le jeu. Un jeune qui ne rêve pas d’un million de plus ou de moins, mais qui rêve de jouer au plus haut niveau, de gagner des titres, parce que si tu y arrives, tu seras aussi riche à la fin de ta carrière. Alors, nous travaillons dur pour donner la meilleure orientation possible aux jeunes, leur dire de suivre les exemples des expérimentés, des Lampard, des Terry, qui sont fous de victoires. Terry et Lampard sont très très importants », a-t-il confié.

Malgré ces changements, le technicien vit sa deuxième expérience sur le banc des Blues comme une première, avec autant d’envie et d’intensité. « Quand j’ai décidé de revenir, il y avait un risque que ça tourne mal, mais je n’ai pas peur. Je crois en moi, je pense que je peux à nouveau gagner. Je n’ai pas peur de perdre mon job et quand tu n’as pas peur, tu ne ressens aucune pression. Tu n’es pas trop pressé, tu peux t’exprimer différemment. Ça te rend meilleur, je pense », a-t-il indiqué, ne regrettant qu’une chose, le départ de son meilleur ennemi, Alex Ferguson. « Sir Alex ? Il me manque. Il me manque. (...) Il a dans les 70 ans non ? Il vient de finir sa carrière et pourtant, il est dans le milieu du football tous les week-ends. (Rires) Je pensais qu’il profiterait d’autres choses, mais il est encore là tous les week-ends ! », a-t-il conclu. Pour pouvoir continuer à lire ses sorties toujours si spéciales, on espère que José Mourinho, lui, ne prendra pas sa retraite de sitôt !