Recherche personnalisée
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 
Alassane Ouattara, en avril 2013 à Abidjan. Alassane Ouattara, en avril 2013 à Abidjan. © DR

Le 10 février, la présidence ivoirienne publiait un communiqué annonçant que le chef de l'État, Alassane Ouattaraavait été opéré d'une sciatique à Paris et "se portait bien". Jeune Afrique a obtenu quelques précisions sur son état de santé.

(Mis à jour le 17 février à 11h45)

C'est à l'hôpital américain de Neuilly (et non à l'hôpital d'instruction des armées Percy, à Clamart, comme l'ont affirmé la plupart des sites d'information ivoiriens) que le président Alassane Dramane Ouattara (ADO) a été opéré d'une sténose du canal lombaire dans la matinée du 8 février.

L'opération, qui a duré près de trois heures, a été un succès. Elle a été réalisée par un chirurgien orthopédiste, le Pr Claude Laville, un spécialiste des affections du rachis, de la hanche et du genou formé au sein de la prestigieuse équipe du Pr Roy-Camille, à la Pitié-Salpêtrière. La sténose (réduction du calibre) du canal lombaire dont souffrait Alassane Ouattara est une pathologie relativement banale et sans gravité, mais dont les conséquences - difficulté à marcher et à rester debout plus de cinq à dix minutes, la compression des racines nerveuses entraînant de vives douleurs - sont pénibles.

>> Lire aussi : Côte d'Ivoire : opéré en France pour une sciatique, Ouattara "va bien"

Le président ivoirien, qui souffrait particulièrement de la jambe gauche, a d'abord été traité par des infiltrations de corticoïdes. Les symptômes devenant plus vifs, une laminectomie (élargissement du canal lombaire par la suppression de lames vertébrales) a été décidée - et pratiquée. C'est à Paris, pour que ses médecins puissent intervenir en cas (peu fréquent) d'hématome ou d'infection postopératoire, qu'Alassane Ouattara, qui devrait sortir de l'hôpital dans la semaine du 17 février, passera sa convalescence. Celle-ci durera de deux à trois semaines.

Retour à la mi-mars

Le chef de l'État devrait donc être de retour à Abidjan à la mi-mars. La visite officielle que devait faire à Abidjan, durant cette période, le président français a évidemment été reportée. François Hollande, qui s'est entretenu au téléphone avec Alassane Ouattara la veille de son opération, puis à son retour des États-Unis, se rendra donc le 27 février à Abuja, où il assistera au centième anniversaire de la création du Nigeria (un sommet sur la sécurité en Afrique de l'Ouest est annoncé en marge des cérémonies), sans faire ensuite escale à Abidjan, comme prévu.

En attendant, ADO, qui marche de nouveau normalement, partage ses journées entre le repos, les visites de ses proches collaborateurs et les appels de ses amis. Nicolas Sarkozy a ainsi été l'un des premiers à se manifester.